Nos valeurs

« Cultiver : Entretenir avec soin, conserver améliorer, élever, augmenter, rendre meilleur ».

La passion et l’engagement dans des pratiques agricoles vertueuses sont à la base du projet Cultivaé.
Nous pensons qu’il est possible, à grande échelle, de revenir à une manière cohérente et plus naturelle de produire de la nourriture.

  • Nous mettons en place une série des pratiques agro-écologiques visant à gerer la fertilité et retrouver l’état naturel du sol.
  • Sur des sols vivants, nous produisons des céréales de très haute qualité, destinés à l’alimentation humaine.
  • Nous pensons qu’une agriculture qui crée de la biodiversité et stocke du carbone dans les sols a un impact positif sur le climat de notre planète.
  • Nous voulons recréer du lien entre producteur, transformateur et consommateur en structurant des filières « justes ,» garantissant une valeur ajoutée pour l’agriculteur.

Nos produits

Nous produisons des céréales et des oléo-protéagineux : de l’orge brassicole, du blé panifiable, de l'avoine, de l’épeautre, du petit-épeautre, du sarrazin, ou encore du colza.

  • Nous visons la plus haute qualité, tant en production biologique que conventionnelle.
  • Tous nos produits sont issus de notre ferme et de celles des agriculteurs partenaires. Une origine 100% belge, assurant une traçabilité depuis la parcelle cultivée.
  • Par notre démarche , nous souhaitons répondre à la demande grandissante de qualité et d’authenticité des produits Chaque production, chaque parcelle, chaque choix réalisé, chaque manière de produire peut être expliquée.

Nous souhaitons redonner au transformateur et au citoyen le gout d’une alimentation saine, locale et informée.

« Santé des sols, santé des plantes, santé des hommes, tout est lié »

La coopérative

L’objectif poursuivi par la coopérative est de regrouper l’offre de produits des cultivateurs afin de pouvoir répondre aux demandes spécifiques de transformateurs locaux en produits de qualité.

La diversité prime sur l’uniformité

Avec un silo d’une capacité de 1500 tonnes, et une chaîne de triage, notre métier est de rassembler, stocker, trier, échantillonner, nettoyer et livrer des céréales et oléo-protéagineux.

Les installations de stockage, dédiées à ces filières particulières, sont capables des réaliser des allotements spécifiques et de stocker la marchandise en petite quantité.

Les cahiers des charges pointilleux sont élaborés en mettant en commun les demandes spécifiques des transformateurs et les savoirs techniques des agriculteurs.

Nos filières naissent de la rencontre entre des transformateurs engagés et des agriculteurs innovants, tous à la recherche de partenariats basés sur la confiance.

En créant un partenariat durable dans le temps, les entreprise offrent un contexte serein aux agriculteurs, capables alors de progresser dans leur manières de cultiver, de maintenir une cohérence sur leur ferme, sur le long terme.

Etre une partie de la solution pas de problème

Il est possible de produire une alimentation savoureuse, bio, locale tout en ayant un impact positif sur notre environnement et sur le climat.

En décidant quel produit acheter, chaque citoyen a le pouvoir de décider la manière dont l’alimentation est produite.

Ici, des entreprises et des agriculteurs s’unissent pour proposer des produits qui sont des leviers positifs pour un changement de pratiques en agriculture.

Un lieu où les innovations sont possibles.

Cultivaé est une structure insérée dans le monde agricole, de taille modeste, elle reste plus efficace dans ses décisions. Réunis autour d’un objectif commun, les décisions sont prises ensemble et sont adaptées à chaque situation.

Qui sommes-nous ?

Les fondateurs

Catherine Marlier | Nicolas Verschuere | Nicolas Braibant

Les partenaires

Nous nous trouvons au cœur de la plaine agricole de Hesbaye, le « grenier à blé » de notre pays.

Où nous trouver ?

CULTIVAé SCRL
Rue du Buisson, 19
1360 Thorembais-les Béguines
Belgique
c.marlier@cultivae.be

Altas des paysages de Wallonie : « Les limons éoliens des plateaux Brabançons et Hesbignons sont des sols bruns limoneux, hérités de la dernière glaciation, figurant parmi les meilleurs sols du monde »

Rapport sur l’état de l’environnement wallon : « On constate depuis plusieurs décénnies une dégradation importante de la zone agricole la plus productive : érosion (2 à 10 tonnes de terre par ha perdues chaque année), diminution de la matière organique, chute de la biodiversité, pollution des nappes et présence d’espèces invasives. Les régions limoneuses et sablo-limoneuses sont les plus impactées. »

Fonds européen pour le développement rural: l'Europe investit dans les zones rurales.
TOP